Investir dans un appartement est un bon moyen de se constituer un patrimoine. Malgré le fait que ce type d’investissement nécessite des fonds conséquents, les lois disposent de nombreux textes et règlements permettant de réduire de façon significative les impôts qu’implique l’immobilier. La loi Pinel permet de profiter de nombreux avantages lors d’un investissement dans un bien immobilier neuf.

Les avantages qu’offre la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel a été introduit par le gouvernement dans le but de relancer le secteur immobilier. Cela en développant le financement des particuliers dans ce domaine grâce à ce dispositif. La loi Pinel permet en effet de réduire de ses impôts un montant allant jusqu’à 63 000 euros. Le principe est le suivant : lorsqu’un contribuable investit par exemple dans un appartement neuf, il peut dès lors bénéficier d’une défiscalisation correspondant à un pourcentage du prix d’achat du bien en fonction de sa durée de mise en location. Il a le choix entre une durée de 6 ans pour une réduction d’impôt de 12% du prix d’achat du bien, 9 ans qui correspond à 18% et 12 ans qui lui permettra défiscaliser jusqu’à 21% du prix auquel il a acheté le bien. Ce dispositif se limite à deux investissements par an pour un montant total de 300 000 euros avec un prix au mètre carré limité à 5 500 euros. De plus, la loi Pinel donne la possibilité d’avoir comme locataires ses ascendants et descendants. Sachez que ce site commente ce point aussi admirablement.

La loi Pinel, un atout pour acheter un appartement en 2018

Les conditions pour bénéficier du dispositif Pinel.

La loi Pinel concerne les biens immobiliers neufs, rénovés ou acquis en l’état futur d’achèvement. Comme cité précédemment, le prix du mètre carré ne doit pas dépasser les 5 500 euros. Le bien doit aussi être conforme à la règlementation thermique. Il s’agit d’une règle qui fixe la limite de consommation d’énergie des bâtiments pour le chauffage, l’éclairage, la climatisation, la ventilation et la production d’eau chaude. Ensuite, le logement doit faire l’objet d’une location non meublée et à titre de résidence principale dans les 12 mois suivant la remise des clefs. Le loyer ainsi que les ressources du locataire font aussi l’objet d’une limitation dans le cadre de la loi Pinel. Cette limite a été instaurée afin de réguler le prix sur le marché pour faciliter l’accès à un logement. Enfin une remarque s’impose car en effet à partir du 1er janvier de cette année seuls les biens se trouvant dans des zones spécifiques pourront bénéficier du dispositif Pinel. A savoir : Paris et son agglomération, les villes de plus de 250 000 habitants, les communes de 50 000 à 250 000 habitants et enfin certaines villes côtières se trouvant en Corse.